Ozé, La Com Atypique et la démocratie participative

30 mai 2017 par OZÉ
Depuis son repositionnement en agence de communication multicanale, Ozé, La Com Atypique met les bouchées doubles sur les appels d’offres institutionnels.

C’est ainsi que l’agence est sous contrat depuis janvier 2017 avec la Banque Mondiale, pour le compte du Ministère Chargé des Relations avec le Parlement et la Société Civile, avec pour mission l’élaboration de la stratégie et du plan de communication du nouveau cadre juridique de la participation citoyenne au Maroc.

Pour rappel, la démocratie participative signifie l’implication directe ou indirecte des citoyens dans les actions publiques menées par les décideurs politiques. La Nouvelle Constitution de 2011 a instauré la participation citoyenne en tant que mécanisme de la démocratie participative dans le Royaume, et consacré ce mécanisme à travers les articles 14 et 15 de la Constitution. Ces articles prévoient respectivement, le droit des citoyennes et des citoyens de présenter des propositions en matière législative, ainsi que leur droit de présenter des pétitions aux pouvoirs publics.

A noter que le Maroc est le premier pays arabe à inscrire la démocratie participative dans sa Constitution. Les campagnes de vulgarisation et de sensibilisation de cette grande réforme constitutionnelle ont été confiées à l’agence de communication Ozé, La Com Atypique.
Le lancement est prévu pour le second trimestre de 2017.

Affaire à suivre